top of page
20220902_102446.jpg
et le lycée...?

Le micro collège
Terre d'Enfants

Le micro-collège

Encouragés par les parents et soucieux d'accompagner le plus loin possible nos élèves, nous avons décidé d'ouvrir notre micro-collège en 2019 en permettant aux enfants de  6éme de terminer leur cycle 3 chez nous comme le prévoyait la Loi.

Depuis, nous avons obtenu l'agrément pour 10 places en micro-collège/lycée que nous modulons en fonction des besoins d'une année sur l'autre.

Cette ambiance varie selon les propositions de Maria Montessori entre des groupes de 9/12 ou 10/15 ans.

L’objectif est d'assurer une continuité entre les classes primaires Montessori existantes et la nouvelle étape que représente le collège pour nos enfants.

Nous réservons aux jeunes un espace dédié à l'apprentissage des matières du second degré.

Pour répondre aux attendus scolaires, nos professeurs se basent sur les observations de Maria Montessori afin de poursuivre les principes des périodes sensibles et des besoins des enfants.

Ils utilisent pour cela des outils issus de sources pédagogiques complémentaires (méthodologie classique ,pédagogie de projets, méthode Freinet) en restant conscients des besoins grandissants des jeunes, en pleine découverte et réalisation de soi et du monde adulte qui approche.

Les relations intergénérationnelles sont réfléchies de sorte à ce que nos jeunes se sentent libres d'exprimer leurs questionnements, leurs besoins ou ce qu'ils peuvent vivre comme des failles , afin d'y travailler dans un respect collatéral. 

Ce fonctionnement non permissif mais basé sur la communication, permet à tous de grandir dans l'écoute bienveillante à un âge où le doute et les questions sont fort  présents.

En pratique: 

-Comme l'avait pensé Maria Montessori dans son ouvrage « De l’enfant à l’adolescent », notre collège est en contact physique quotidien avec un environnement naturel (animaux, forêt, jardin en permaculture). 

Il ne s'agit pas là d'apprendre les métiers de l'agro-écologie, mais d'en utiliser les principes pour apprendre les sciences physiques et naturelles, l'écologie, la géologie et la géographie, la biodiversité , l'étude des systèmes micellaires et bien d'autres sujets encore, dont la plupart sont des attendus du socle commun.

-Les temps en forêt sont un axe de travail basé sur la compréhension et le développement des compétences et de la confiance en soi. Il s'agit d'un terrain très propice à l'explosion et à la résolution des conflits, mais aussi à la cohésion d'équipe et l'apaisement individuel et collectif.

-Plusieurs stages en entreprises sont prévus pour permettre aux jeunes de comprendre les enjeux de la vie active en lien avec une observation de plusieurs professions.

-Une coopérative est gérée par leurs soins afin de permettre aux élèves d'observer en réel les enjeux de la vie active.

L'objectif de ces stages et des actions coopératives est d'inviter les jeunes à faire des démarches, réfléchir, observer, dialoguer la vie active, tout en travaillant en parallèle à leur identité profonde (personnalité, communication, goûts...).

- les cours sont assurés par des professeurs expérimentés et motivés par un enseignement concret et engagé.

Les leçons sont travaillées afin de répondre aux attendus des examens, mais sont avant tout centrés sur la compréhension des concepts par la réflexion, la co-construction des leçons, la matérialisation de certains concepts, l'échange.

-les langues vivantes proposées sont l'anglais et l'espagnol.

Cette période de la vie qu'est l'adolescence correspond à l’âge social et au partage entre pairs.

Il est donc important et intéressant de proposer une véritable vie en collectivité à travers le groupe.

Cette dernière offre à l’adolescent la possibilité de vivre une autre scolarité en changeant de cadre de vie, en développant son autonomie et en s’épanouissant au contact de camarades motivés.

Le lien avec les plus jeunes de l'école est réfléchi de sorte à responsabiliser le jeune qui devient un référent 'expert" pour ces derniers sur certains axes du quotidien.

Il retrouve sa famille, fier de la réussite de ses engagements et son autonomie grandissante et valorisante.

Direction la seconde...

20230112_145234.jpg
Image de Tim Mossholder

En-tête 1

Les enfants grandissent...

Nos jeunes, arrivés en 3éme sont à l'aube de partir dans un cursus classique au lycée.

Ils s'inscrivent actuellement dans le cursus du DNB, qu'ils ont le choix de passer ou pas, mais qui reste une étape particulière dans le cadre de l'absence de contrôle continu.

Il est capital pour nos jeunes de connaître le challenge qui consiste à passer l examen sans avoir de dossier scolaire "reconnu" par l'éducation nationale. Les matières considérées "fondamentales" sont évaluées sans que ne soit comptabilisés les dossiers de stage ou toutes autres notes dans l'année. Il est donc demandé aux candidats d'atteindre 200 points minimum sur les 400 exigés pour les étudiants en écoles hors contrat ou candidats libres.

Si cet élément est effectivement une réelle difficulté contre lesquelles luttent les associations nationales ( "créer son école" ,"fondation pour l'école"),  nous sommes  toutefois heureux d'en constater la réussite officielle cette année au sein de notre établissement notamment.

Mais au delà du brevet, cet univers de lycée qui approche devient concret.

Leurs goûts, leurs envies, leurs besoins font partie intégrante de leur avenir. Ils sont remplis de questions sur leur propre développement, ils ont des idées, des émois et de l'énergie, débordant d'envie de vivre l'instant mêlée à un lourd questionnement pour leur avenir.

 Les modèles scolaires actuels leur semblent compartimentés et axés sur les passages d'examens, sans tenir compte de ces besoins humains .

Il est capital de dédier des temps de réflexion, de partage entre pairs mais également avec des adultes qui leur permettent de confronter leurs idées, de les argumenter,  de les faire vivre en toute sécurité.

20221205_145024.jpg
bottom of page